Appel à l'Assemblée Nationale
Nous demandons des lois pour réguler le marché de l'éolien en France. 

Protégez les riverains désemparés devant la conquête sauvage des territoires. Contrairement à l'Allemagne et l'Angleterre, la France est la seule à encourager des éolienne à 500 m des maisons.

 

1_ Protégez la santé des riverains...
N'autorisez pas d'éolienne à moins de 1500m d'une habitation.
  à lire

Dans la plupart des pays européens, la distance entre les éoliennes et les habitations est au minimum de 1000 m. La France, quasiment seule depuis la loi de transition énergétique, encourage installation de parcs éoliens à 500 m de nos maisons. Si les industriels et promoteurs de l'éolien se frottent les mains sur ce marché juteux, c'est qu'ils peuvent avancer en toute liberté pour transformer nos belles campagnes en cauchemar, avec des tours géantes tourbillonnantes de 180 mètres de hauteur. Les effets des Infrasons sur le corps n'ont pas pu être démontré, sous prétexte que ces ondes dévastatrices sont inaudibles. Et comme beaucoup d'autres choses nocives et lucratives, les éoliennes bénéficient du doute et d'un contexte politique favorisé par la nécessaire sortie du nucléaire. Avant de revenir sur sa parole, l'académie de médecine avait affirmé que toute implantation à moins de 1500 m d'une maison présentait des risques sanitaires. Les puissants lobby de l'éolien ont les mains libres et peuvent avancer masqués sous l'habit du sauveur de la planète, sans vergogne et dans l'indifférence générale. 

 

Les habitants des campagnes ne sont ni des sous-hommes ni des idiots, ils ont le droit au respect. Il ne sont pas non plus des arriérés ils posent aujourd'hui une question de bon sens, à l'assemblée nationale.  Pourquoi la France autorise t-elle ces machines à 500 mètres des habitations sans tenir compte du principe de précaution qui figure dans la constitution ?  Ce principe permet d'éviter des catastrophes sanitaires lorsque le doute est là. Au rythme rapide des implantations, c'est bientôt 2 millions de personnes qui seront amenées à vivre à 500 m des parcs de production éoliens.

 

Il existe des zones désertiques pour commencer l'implantation des éoliennes et initier la transition énergétique pour en  mesurer sereinement les effets positifs et négatifs. Après le scandale de l'amiante, Du sang contaminés, des portiques bretons,,... Il est probable que le développement anarchique de l'éolien va poser un problème sanitaire de grande ampleur.  Lorsque 5000 éoliennes seront en place en face des maisons, il faudra indemniser les promoteurs pour retirer ces machines infernale. Au problème de santé s'ajoutera alors, un désastre économique dont la france n'a pas besoin. Voir l'article sur les problèmes de santé dûs à l'éoliens

 

http://www.economiematin.fr/news-eolienne-scandale-sante-allemagne-interdiction-eolien

 

 

2_ Indemniser les riverains, c'est juste 

Les pertes financières dues à la dépréciation immobilière doivent être prises en compte.

30% de la valeur des maisons à proximité des parcs doivent être revalorisées en cas de prix de vente  inférieur au prix du marché de l'immobilier local. Il existe suffisamment de statistiques notariales pour mettre en place un système fiable.
Les promoteurs et les propriétaires terriens réalisent de belles opérations commerciales à titre privé. Ils créent un préjudice financier et sanitaire aux riverains. Il est normal que ceux qui subissent un préjudice soient indemnisés.  

Un barème d'indemnisation doit être établi par l'Assemblée Nationale.


Si la campagne doit être sacrifiée sur l'autel de l'écologie et du profit, l'état doit penser à protéger et indemniser les plus faibles comme il est de règle dans une société bien gérée.

 

L'absence de régulation et d'encadrement est en train d'amener la discorde dans les villages, où ceux qui s'enrichissent s'opposent à ceux qui s'appauvrissent.

 

 

3_ Exiger des promoteurs d'apporter des garanties financières sérieuses
L'éolien n'est pas l'avenir et nombre de sociétés vont disparaitre comme c'est déjà le cas aux Etats-unis. L'éolien n'est rentable qu'à court terme mais lorsque les parcs vieillissent,  c'est la ruine des exploitations.

Les baux emphytéotiques sont signés avec des promoteurs offrant généralement un capital social minuscule. Ces entreprises se multiplient en ce moment sous la forme juridique de SAS. Leurs responsabilités en cas de faillite sont limitées à quelques milliers d'euros ce qui empêche tout recours contre elles en cas de problème. L'actionnariat de ces sociétés est parfaitement à l'abris derrière ces montages financiers qui leur servent de paravent. Quand on décide de geler un territoire pour 41 années , on doit prendre un minimum de garanties, afin que les générations suivantes soient préservées. A noter que face aux coûts de démentelement des éoliennes en fin de vie, la rentabilité de l'éolien est aujourd'hui très contestée par les marché (chute vertigineuse des cours de bourse qui ne sont plus qu'au quart de leur valeur initiale en 2 ans alors que dans tous les secteurs les marchés se portent plutôt bien.. Autres signes, des financiers sérieux, comme Bill Gates, Warren Buffet,... pour ne citer que ces noms là, se désengagent de l'éollien au profit du solaire où il investissent massivement. Aux Etats Unis des champs d'éoliennes rouillés défigurent le territoire car les sociétés en charge de la maintenance se sont envolées. Dans ces conditions il est quasiment impossible d'obtenir réparation. Cela vaut pour les riverains, mais aussi pour les mairies et les propriétaires des terres qui sont engagés par contrat dans une affaire à caractère privé.

 

Voir l'Article

 Il faut encadrer les possibilités de cession des contrats qui peuvent être librement transférés en France ou à l'étranger à n'importe qui

 

 

 

Voir la photo de ce que sera notre charmant village en 2020 si ce projet est imposé.

 

Ci-dessous une vue de Ciré d'Aunis avec les éoliennes géantes de 180 m  

A titre de comparaison la tour Montparnasse fait 200 m

 

Nous sommes tous concernés : 5 000 éoliennes vont être installées dans les 4 années à venir. Si vous êtes tranquillement chez vous à la campagne face à un champs de tournesol, ce qui nous arrive a de grandes chances de vous arriver aussi bientôt.

 

                  Agissez, dites  NON